Augmentation record des prix de l'électricité en France

Le marché à terme a longtemps escompté la hausse imparable des prix de l'électricité. Et, au fil des jours, non seulement l'énergie devient plus chère, mais la situation de crise et de pénurie se prolonge dans le temps. C'est du moins ce que prévoit la référence correspondante pour le vieux continent, l'European Energy Exchange (EEX).


Augmentation record des prix de l'électricité en France

Quelles sont les prévisions pour 2023 ?

Les principales conclusions tirées de l'indicateur sont qu'en France, le porte-monnaie des citoyens devra faire face à une dernière ligne droite de 2022 coûteuse en termes de panier énergétique et que, de plus, cette situation se poursuivra l'hiver prochain, l'année prochaine.

Ainsi, en France, non seulement les prix vont augmenter dans les semaines et les mois à venir, mais les coûts énergétiques devraient rester bien au-dessus des niveaux normaux tout au long de l'année 2023. Cela signifie qu'il y a au moins six trimestres d'envolée des chiffres à venir (les deux trimestres restants de cette année et les quatre trimestres de l'année prochaine).


La tendance s'est traduite par le nouveau record atteint, franchissant la barre des 1 000 euros par mégawattheure (MWh) en France pour toute l'année 2023, selon EEX.


Les raisons de la hausse des prix de l'électricité

Guerre en Ukraine ou mauvaise gestion du parc nucléaire français, les raisons de l'augmentation du prix de l'électricité sont multiples. L'un des facteurs majeurs, cependant, est la place prise par les énergies renouvelables dans le mix électrique français. L'éolien et le solaire photovoltaïque sont en effet des énergies intermittentes qui produisent beaucoup d'électricité lorsque le soleil brille ou le vent souffle. Les énergies renouvelables sont devenues plus importantes que prévues, et pour maintenir l'autonomie du réseau, il faut accroître la production d'énergie fossile. En effet, pour fonctionner correctement, le réseau ne doit pas monter en surcharge. Ainsi, la production d'énergie verte qui reste aléatoire en fonction de la météo doit pouvoir être remplacé par une énergie stable.


Les conséquences de la hausse des prix de l'électricité

La France est un pays qui a toujours profité d'une abondance énergétique. Le français n'a jamais pensé qu'un jour nous nous trouvions dans la situation ou notre confort énergétique finirait par nous ruiner. Même si les salaires sont plus élevés que la moyenne de l'Europe, La France est aussi le pays ou l'on paye le plus d'impôt. Ainsi, l'augmentation du prix de l'électricité, accompagné de la hausse du prix du pétrole, pousse une grosse partie de la population dans la précarité. Cependant, de nombreuses solutions pour vivre sans électricité existent et redeviennent tendances.


Les solutions pour réduire ses dépenses énergétiques

Comment faire pour réduire ses dépenses énergétiques ? Il existe une multitude de solutions que vous pouvez réaliser chez vous et retrouver sur ce guide. La première, celle qui est la moins chère et la plus simple, est de faire attention à l'éclairage. Il faut passer à la lumière douce et éviter les activités qui nécessitent de la lumière crue. Vous pouvez aussi opter pour des appareils électroniques moins gourmands en énergie. Si vous avez un chauffage ou une climatisation, faites-en sorte qu'il soit bien réglé, et qu'il ventile bien toute la maison. De plus, essayez d'éviter les excès de chaleur, et assurez-vous que votre maison est assez isolée.


Vous pouvez aussi investir dans une installation pour produire votre électricité comme des panneaux solaires ou une éolienne.

L'électricité solaire est le plus utilisé dans les installations de production d'électricité domestique.

La mise en place d'une installation éolienne est assez coûteuse et demande des connaissances en électricité.

Vous pouvez aussi opter pour une installation hybride, c'est-à-dire un système qui produit de l'électricité grâce à au solaire et l'éolien.